Le_top_5_des_bienfaits_de_la_nefle,_ce_fruit_oublié

Le top 5 des bienfaits de la nefle, ce fruit oublié

La nèfle est un fruit originaire d’Asie. Petit fruit orangé et savoureux, il accompagne de nombreuses variétés de desserts et peut se préparer en purée, ou en confiture. Sa saveur fraîche et son côté acidulé, séduira les plus gourmands et apportera une note d’originalité à vos assiettes. Mais quels sont les bienfaits de ces petits fruits ? Comment les consommer ?

La nefle, un fruit ancestral

Le fruit du néflier appartient à la famille des fruits à pépins. Il n’arrive à maturité qu’une fois blanchi. Ni violet ni rouge, le nèfle, bourré de vitamines et d’antioxydants, devient brun et doux quand il peut être mangé. Différemment à d’autres fruits, les nèfles ne poussent qu’en hiver !

Présentation de la nèfle

La nèfle est un fruit qui provient de l’Asie mineure, du nord de l’Iran et du Caucase. Elle a été cultivée en Grève en l’an 700 av-JC et est arrivée à Rome vers 200 av-JC.

Ce fut également un fruit délicieux et parfumé, très apprécié au Moyen-Age et retrouvé dans les jardins médiévaux anglais et français. Mais il est devenu de moins en moins populaire car les pommes et les poires furent courantes sur les étals de marché. 

En France, la floraison de la nèfle est surtout constatée dans le Limousin. 

Dans le monde, certaines personnes pensent même qu’elle a été introduite en Amérique du Nord par des prêtres jésuites au 19ème siècle et en Afrique du Sud au 17ème siècle. 

Différentes variétés de nèfles

Le Mespilus germanica

Il s’agit du néflier commun ou néflier d’Allemagne. Il provient du sud-est de l’Europe et de l’Asie Mineure. Ne dépassant pas les 6 mètres de haut, et disposant d’un port étalé (8 mètres d’envergure en moyenne), ses branches tortueuses viendront orner votre jardin. 

Au printemps, il est parsemé de grandes fleurs roses ou blanches ; et en hiver, il se couvre de nèfles. Par contre, avant de consommer, il faut attendre le mûrissement extrême du fruit dans le verger. La saveur sera différente en fonction des caractéristiques du fruit :

  • Le Mespilus germanica « Apyrena à gros fruits » : De très gros fruits ;
  • La dutch ;
  • La nèfle tardive (avec une récolte en novembre) ;
  • La nèfle précoce ;
  • La Monstrueuse d’Evreïnoff, juteuse, sucrée et résistante aux maladies ;
  • La large russian ;
  • Le Royal ou le Nottingham.

Eriobotrya japonica

Aussi appelé néflier du Japon ou Bibacier, il appartient à la famille des Rosacées comme d’autres arbres fruitiers à l’instar du pommier, ou du cerisier. Provenant des régions les plus chaudes d’Asie, il a une apparence assez exotique, avec de grandes feuilles brillantes en Automne et un aspect très ramifié. 

C’est au printemps que les fruits commencent à apparaître sur cet arbre. Mais ils ne viendront à maturité que lorsque les hivers sont plus doux. Il est aussi possible de faire une culture en pot et de les remiser en hiver pour en profiter en été. Le fruit se consomme en compote, en sirop ou avec une délicieuse salade de fruits additionné de jus de citron ! On distingue :

  • Le Tanaka ou Gold Nugget : Fruits peu juteux mais très parfumés
  • Le Champagne ou l’Early Red ;
  • Le Coppertone strictement décoratif ;
  • L’Advance ou une version naine du néflier.

Le Top 5 des bienfaits de la nèfle 

Haute teneur en vitamines A, B et C

Les nèfles fraîches sont riches en eau, en hydrates de carbone, en potassium, en magnésium, en calcium et surtout en vitamines, A, B1, B2, B3, B6 et en minéraux comme le fer ou le zinc. 

La nèfle prévient des problèmes cardio-vasculaires

La nèfle peut aider à réguler la circulation sanguine. Le métabolisme fonctionne mieux afin de nous aider à prévenir les maladies cardio-vasculaires et pour purifier l’organisme de toute substance toxique. 

La nefle : diurétique et tonifiante 

Comme elle est peu calorique, la nèfle est un fruit que l’on retrouve dans de nombreux menus de régimes. Elle favorise la bonne digestion des denrées alimentaires car augmente le nombre de selles. Par conséquent, elle augmente les mouvements du système excréteur et limite la perte d’eau. 

Régule le cycle menstruel

La nèfle a pour spécificité de soutenir les systèmes reproductifs de l’homme et de la femme. Elle peut ainsi réguler la menstruation et surtout soulager les douleurs qui en découlent. En plus, elle peut accroître la fertilité et prévenir le risque de cancer de la prostate chez l’homme. 

Réduire la fatigue

Les nèfles sont des fruits comestibles à récolter dès les premières gelées et permettant de soulager la fatigue. En effet, elles contiennent une importante quantité de fer. Cette propriété lui donne même la faculté de traiter le syndrome des jambes sans repos. 

Quand et comment manger des nèfles ?

Les nèfles ne doivent pas être ramassées trop tôt. En général, il est recommandé de faire la récolte vers la fin du mois de novembre. Toutefois d’autres variétés peuvent être cueillies fin octobre quand elles mesurent 2 à 5 cm de diamètre. Par contre, il vaut mieux attendre qu’elles soient bien mûres pour qu’elle puissent développer leur saveur. 

Vous saurez quand les nèfles sont prêtes à être cueillies quand une tache brune apparait sur la peau et grossit peu à peu. Cela se fait naturellement sur l’arbre grâce au gel. 

Comment les manger ? On peut les savourer crues ou cuites, sous forme de confitures ou de gelées. Voici les étapes à suivre :

  • Récolter le fruit ;
  • Faire une entaille dans la peau en débutant par la base et décollez le reste en spirale ;
  • Ne pas éplucher le bout pointu du fruit ;
  • Faire attention car le fruit contient en moyenne 5 noyaux. Vous pouvez les aspirer et les recracher. 

Vous pouvez aussi savourer directement la chair avec une cuillère à café.

Autres façons de cuisiner la nèfle 

Il est tout à fait possible de l’accompagner avec de la crème fraîche, du yaourt ou encore du fromage. La pulpe elle, peut être réduite avec du beurre fondu ou de la crème. Vous ajouterez à cela du miel ainsi que des épices douces pour une saveur encore plus originale. 

Comme le fruit est riche en pectine, il est parfaitement adapté pour de la gelée ou de la pâte en cuisant et en tamisant. 

Une autre façon très populaire de manger de la nèfle est de la transformer en fromage néflier, une sorte de caillé avec des œufs, du beurre et du sucre.

Choisir et conserver la nèfle : comment faire ?   

La période de la nèfle est assez courte et vous ne la verrez pas bien longtemps au marché car elle périt rapidement. Afin de bien la choisir misez sur sa couleur devant être orangée. Trop jaune, elle ne sera pas bien mûre, et surtout acide. 

Les fruits du nèfle sont fragiles et doivent être manipulés avec tact afin de ne pas abîmer la peau et risquer de tout pourrir. Les nèfles peuvent être gardées quelques jours dans un emplacement frais et sec.

Partager :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
A la une

Article récents