Tante Edith, melon et biométrie…

Quel est le point commun entre un doigt et un melon ?

Leur surface est recouverte de motifs (les empreintes digitales pour le doigt et les motifs complexes de l’écorce pour le melon) qui leur donnent un caractère pratiquement unique et permettent de les identifier avec quasi-certitude !

 

Tante Edith adore le melon et elle le prépare de 1001 façons….et ce qu’elle aime c’est savoir d’où provient son melon car elle sait que de la qualité du fruit dépend la qualité de son plat!

Tante Edith trouve donc la découvert de NEC, vraiment Nec + Ultra! ;-)

Le géant de l’électronique japonais Nec propose une méthode biométrique capable d’identifier des melons en analysant les motifs de leur écorce. Objectif : permettre aux consommateurs de connaître leur origine. Cliquez et découvrez un article passionant

Avec  la biométrie, plus de  doute, la confiture au melon et ecorces d’orange,  le sirop au melon, mais aussi la p’tite liqueur de melon de Tante Edith auront toujours un goût inimitable!

Rappelez-vous: Melon de 3.3 Kg!

 

 

Partager :
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • email
  • Netvibes
  • RSS
  • Technorati
  • Twitter

Laisser un commentaire


4 commentaires pour :“Tante Edith, melon et biométrie…”

  1. ptitscarabé dit :

    et sur les pieds….paquets bien sur!
    LOL

  2. Karinedu83 dit :

    Et moi je suis volontaire sur un autre sujet du même type: la courgette et le cerveau de l’Homme…et là y’a aussi 100 trucs à dire!
    Tante Edith, qu’en penses-tu?

  3. Tante Edith dit :

    Merci FAMi pour ce commentaire qui fait naître en nous 1000 questions existentialistes evidemment!!! A quand un exposé sur le lien philosophique entre la main , le pied (pourquoi pas le genou d’ailleurs) de l’être humain et le melon?
    FAMi, Tante Edith te désigne volontaire pour cette étude!

  4. FAMI dit :

    C’est avec les doigts de la main que l’on soupèse et tate le melon. En fait commentaire très basique.